Desole pour ces absences, on etait trop occupe a speeder ces derniers temps. Ce message n est pas de la plus grande actualite, mais comme on l avait ecrit au brouillon ...

Ca y est, c est reparti !! On a profité de 2 jours tranquilles a mazatlan, de ses plages et du soleil qui nous avait ete volé par l "ouragan" pendant qq jours, pour nous decider enfin sur notre itineraire (Albin, do you hear me ??). Finies les plages et la glandouille, on passera par l interieur des terres : Mazatlan-Durango-Zacatecas-San Luis Potosi-Queretaro et México où on retrouvera des potes pour qq jours s´ils sont pas trop debordés et qu ils acceptent les cyclistes SDF.

Bref, on quitte le bord de mer pour des jolies villes coloniales et pour une partie de grimpette en montagne. Et ouais, quitter la cote ca veut dire franchir la sierra madre et l itineraire choisi nous fait passer par une route aussi splendide que dangereuse : la espinaza del diablo. Beaucoup de tentatives d explication pour ce nom. Nous le seul fait qu´un camion tombe tous les jours de cette route nous a suffit ! En meme temps c est pas etonnant, il n y a pas de bande d arret d urgence, la route est tellement etroite que dans chaque virage les camions roulent sur la voie opposée (il faut voir la taille des camions qui s y promenent!!!), et accessoirement, la route serpente a flanc de falaise sur 200 km !

Enfin, avec ca, on est passé de 0 a 3000m d altitude en 3 jours. C etait bon pour les guiboles, mais surtout pour les mirettes ! En plus, on a retrouvé un Mexique de reve, peuplé de gens encore une fois trop gentils et dont l accueil n a rien a envier aux Americains, c´est dire !!! On connait maintenant les 3/4 des camionneurs de ce trajet et Maité a meme fini avec un fan club pour l applaudir dans les dernieres montées ou la pousser sur quelques metres quand les montées étaient trop dures !!! meme les flics s y sont mis ! Et que dire de ceux qui s arretent sur la route pour nous donner de l eau ou des refrescos ou des fruits, ou en fait, ce qu ils ont en leur possession au moment ou ils nous croisent (ca passe aussi par des binouzes, de la beuh et j en passe !!!).

Bref, on en a quand meme bien chié, mais on l a fait, et on le referait avec plaisir, d autant que d ici 2012, ils devraient avoir fini une nouvelle autoroute qui allegera vachement le traffic sur ce trajet, avis aux vadrouilleurs !!!

Bonne reprise a tout le monde